Vietnam: Région nord-ouest

4 mars 2010

Notre arrivée à Sa Pa nous émerveille. Encore. La région nord-ouest du Vietnam regorge de rizières en terrasse. C’est également ici qu’on trouve une grande diversité d’ethnies, comme les Hmongs et les Daos, arborant leurs costumes traditionnels. Les Hmongs se tiennent près des hôtels où elles (ce ne sont que des femmes, les hommes travaillent à l’extérieur de la ville) accrochent les touristes pour leur proposer leur artisanat. Where are you from? What is your name? How long in Sapa? Buy from me? Au fur et à mesure que nous avançons dans la rue, d’autres Hmong se joignent à elles et nous reposent les mêmes questions. Lorsque nous répondons que nous ne voulons pas acheter, invariablement elles nous disent «Maybe later». Ce à quoi il ne faut jamais dire oui ni peut-être sinon elles vous suivent et s’accrochent à vous. Il n’est pas rare de voir de pauvres touristes assaillis par 7 ou 8 femmes Hmongs. Chose curieuse, elles entrent dans les restaurants et les hôtels pour harceler les clients. Les propriétaires de ces établissements les laissent faire.

Hmong noire

Hmong noire

Daos rouges

Daos rouges

5 mars 2010

Rizières en terrasses - Sa Pa

Rizières en terrasses – Sa Pa

Nous partons pour une ballade dans les sentiers sillonnant les rizières en attente d’eau (saison sèche oblige). Notre guide, une Hmong noire, sautille sur le chemin. Cinq autres Hmongs nous accompagnent. Lors de nos déplacements dans les rizières, il faut marcher sur les murets qui forment les terrasses, en étant prudents. Pas autant pour les murets que pour nos chevilles. En effet, ces murets sont faits de grosses pierres rondes.

Ballade chez les Hmongs

Ballade chez les Hmongs

6 mars 2010

Mon mari et moi louons chacun une moto pour explorer les environs de Sa Pa, accompagnés de deux jeunes Français qui ont aussi fait la ballade avec nous hier. J’adore la moto!

Il faut toujours se rappeler que si on achète à une, il faudra aussi acheter aux autres.

Il faut toujours se rappeler que si on achète à une, il faudra aussi acheter aux autres. Nous prenons d’abord la direction de Ta Phin, un petit village de Daos rouges non loi de Sa Pa. Évidemment, notre arrivée provoque immédiatement l’attroupement des femmes qui veulent nous vendre leurs broderies. Nous refusons pour nous rendre au bout de la route qui aboutit à une caverne. À la sortie de la caverne, une des femmes nous attend. Elle nous a suivi à pied. Nous lui disons que nous voulons retourner au carrefour où nous l’avions vue la première fois. Elle me demande de la monter sur ma moto.

Marchandage avec les Daos rouges

Marchandage avec les Daos rouges

Arrivés au carrefour, d’autres Daos se joignent à nous. Le marchandage commence. Là, c’est du sérieux. Il faut toujours se rappeler que si on achète à une, il faudra aussi acheter aux autres. Donc, planification des achats. On regarde d’abord la marchandise. Après avoir choisi ce qui nous plaisait (sans leur dire) on s’arrange pour acheter une ou deux pièces à chaque femme. C’est important, sinon elles ne vous lâcheront pas. Elles se lamenteront en disant «You bye from her, you dont bye from meeeeeeee!»

Après la transaction, deux femmes nous invitent chez elles. Nous constatons que la première vit dans le plus grand dénuement. Une maison de planches ajourées contient de minuscules bancs de bois, une table, une paillasse, et une machine à coudre, seul mobilier déposé sur la terre battue. Elle vit avec sa belle-famille. Son mari et son beau-frère préparent de minuscules poissons. Il n’y en a même pas assez pour eux trois et elles nous invite à partager son repas. Nous refusons poliment.

La deuxième femme vit dans une maison plus «luxueuse». Le plancher est en ciment, il n’y a pas d’espace entre les planches des murs et des images sont accrochées aux murs. Elle a préparé du thé.

Un guide de randonnée pédestre rencontré à Sa Pa nous explique un peu les moeurs et coutumes des Hmongs et des Daos. Alors que les Hmongs font des mariages d'amour, ceux des Daos sont arrangés par les parents. Le futur mari doit verser une dot aux parents de la fille car il les prive d'une paire de bras pour travailler. La jeune fille part vivre dans la famille du garçon qui devient alors sa propre famille.

Les démarches pour obtenir toutes les autorisations nécessaires au mariage peuvent prendre de 6 à 8 mois, tandis que celles pour un divorce ne prennent qu'un mois.

7 mars 2010

Hmong fleur - Chien à vendre

Hmong fleur – Chien à vendre

Nous quittons Sa Pa pour nous rendre au marché de Bac Ha où l’on peut voir d’autres ethnies comme les Thaï et les Hmongs fleurs. Même si l’entrée du marché laisse penser qu’il est dédié aux touristes, il n’en est rien. En allant plus loin, on arrive dans une partie où l’on vend des instruments aratoires, des plats, des souliers, des chapeaux, des couteaux et des animaux vivants comme des boeufs, des cochons, des chevaux, des poules, et bien sûr des chiens qui finiront dans une assiette.

Hmongs fleurs - Bac Ha

Hmongs fleurs – Bac Ha

Hmongs fleurs - Bac Ha

Hmongs fleurs – Bac Ha

Nous reprenons le train de nuit à Lao Cai pour retourner à Hanoï où nous devons prendre un avion qui nous emmènera au Cambodge. Mais avant notre départ nous avons le temps de visiter le temple de la littérature.

Temple de la littérature

Temple de la littérature

Hanoï

Hanoï

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top