Estonie: Tallinn

À voir!

  • Église Sainte-Marie
  • Vue imprenable du haut de la tour de l’Hôtel de ville
  • Balade à pied dans la ville

13 juillet 2011

Nous quittons Saint-Pétersbourg en autobus. Nous franchissons les douanes assez rapidement. Les bus comme le nôtre doublent la longue file de camions qui, eux, en ont certainement pour 8 heures d’attente.

Vestige d’une autre époque

Nous arrivons à Tallinn vers 14h30 où nous prenons possession de la voiture de location pour ensuite nous diriger vers Pirita Harbour afin d’y installer notre tente. Il s’agit de la marina près de Tallinn. Une bande de gazon accueille les quelques tentes de touristes. Bon, ce n’est pas extra, mais au moins nous sommes près de la ville, et nous avons une vue sur la mer.

Avouez que c’est tout de même joli

 Il n'y a pas beaucoup de terrains de camping à Tallinn. L'autre site (camping municipal) se trouve dans une espèce de grande cour clôturée. Peu de gazon. C'est surtout fait pour les camping-cars.

14 et 15 juillet 2011

Tallinn mérite certainement son titre de patrimoine de l’UNESCO.
Nous visitons la vieille ville de Tallinn.

Cette ville médiévale a conservé et restauré plusieurs anciens bâtiments de même que de nombreuses tours de surveillance, et 2 des 3 kilomètres du mur composant jadis l’enceinte.

Place de l’hôtel de ville

Tour Kiek in De Koek

Porte Viru

Tour «Fat Margaret»

Intérieur de l’Hôtel de ville

«Vieux Thomas», symbole de la ville depuis 1530

Le puits aux chats

Voici le puits aux chats, ainsi nommé à cause de l’habitude des citoyens du Moyen Âge d’y jeter des chats afin de préserver la ville du tarissement dudit puits. Apparemment, cette habitude a perduré jusqu’au XIXe siècle.

Si vous aimez les vues imprenables, l’ascension des 115 marches de la tour de l’hôtel de ville en vaut la peine. Elles sont hautes ces marches: 40 à 50 cm. Et étroites. La grimpette demande un certain souffle mais ce n’est pas le Mont Everest. 😉

Tallinn vue du haut de la tour de l’hôtel de ville

Nous sommes les derniers visiteurs de l’église Sainte-Marie. Le préposé a retiré des planches de bois du plancher de la nef centrale. Nous lui demandons ce qu’il y a là et il nous invite à voir une momie. WOW! Il nous explique que sous le plancher de l’église se trouvent des dizaines de cercueils. Avant, et nous l’avons constaté ailleurs, les gens se faisaient enterrer sous le plancher de l’église. Certaines grandes pierres du plancher sont taillées et sculptées et servent de pierres tombales. Mais comme il n’y a pas assez de surface, les familles accrochaient leur blason aux murs de l’église, ce qui servait également de pierre tombale.

 thumbs_up_iconJe vous conseille d'acheter la «Tallinn Card» qui vous permettra de visiter plusieurs musées et attractions pour un moindre coût.
 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top