Territoire Navajo de l’Arizona

À voir!

  • Monument Valley
  • Canyon Antilope

1er au 3 décembre 2014

Navajos

Les Navajos constituent le deuxième peuple amérindien le plus nombreux des États-Unis, après les Cherokee. Ce sont les Espagnols qui les nommèrent ainsi. Eux-mêmes s’identifient comme des Dinés, qui veut dire «Peuple», et leur territoire se nomme Dinétah. Ils appartiennent, avec les Apaches, au groupe des Athabascas.

Les Navajos étaient d’abord des chasseurs-cueilleurs nomades qui se sédentarisèrent au contact de leurs voisins Pueblos. L’organisation sociale des Navajos et des Pueblos était assez différente mais au contact de ces derniers, les Navajos adoptèrent une organisation matriarcale, matrilinéaire et matrilocale. La grand-mère est le centre de la famille. Les enfants et petits-enfants lui appartiennent et sont membres de son clan.

La maison typique navajo se nomme hogan. Elle est construite de bois, de boue et de pierre. Habituellement, les hommes d’une société matriarcale et matrilocale vont vivre dans la maison de la mère de l’épouse. Toutefois, il est tabou, pour les hommes navajos, de regarder ou de parler à leur belle-mère. Le couple construit donc sa maison près de celle de la mère de l’épouse, mais ne réside pas avec elle. Même si, de nos jours, la plupart des Navajos vivent dans des maisons qui ressemblent aux nôtres, on peut encore apercevoir quelques hogans ici et là.

MG 1471 70 69

Maison typique navajo nommée hogan

Territoire

Avec ses 43000 km2, le territoire navajo est le plus grand territoire amérindien des États-Unis. Il couvre une partie de l’Arizona, du Nouveau-Mexique et du sud du Utah. La plus grande partie du territoire est sous un climat désertique. Terres rouges et monolithes le caractérisent, comme vous pourrez le constater dans les sections Monument Valley, Horseshoe Bend et Antilope Canyon plus bas sur cette page.

Artisanat

L’artisanat navajo est assez diversifié et comprend entre autres les paniers tressés, les bijoux en argent et en turquoises, les tapis tissés sur des métiers verticaux (haute-lice), et les sculptures.

L’art navajo compte également la peinture de sable. Autrefois utilisées dans des cérémonies de guérison et destinées à être ensuite effacées, les peintures de sable sont aujourd’hui vendues à titre d’oeuvres d’art, ce qu’elles sont à n’en pas douter. Le prix de ces pièces est toutefois assez élevé, même sur le territoire et dans les boutiques tenues par les Navajos. Il faut savoir qu’une grande partie de l’économie repose sur le tourisme et la vente de ces pièces d’artisanat.

IMG 1714

Monument Valley

Monument Valley est un parc tribal puisqu’il se trouve sur le territoire navajo, au nord-est de l’Arizona. Sa réputation n’est plus à faire et je suis certaine que vous avez déjà vu les images qui suivront. C’est d’ailleurs ici que John Wayne fit ses débuts dans le film Stagecoach en 1939. Il n’empêche qu’il vaut amplement le détour. La majesté de ces collines érodées, le silence qui y règne, et la vastitude du territoire imposent l’admiration. Une route longue de 27 km permet de nous approcher de ces sculptures naturelles. Au long du parcours, des artisans navajos vous présenteront le fruit de leur travail. C’est en parlant avec l’un d’eux que nous avons appris que notre interlocuteur avait deux prénoms: un occidental et un diné. Ce dernier ne peut être divulgué qu’à un autre Diné. 🙁

Note: Le laisser-passer America the Beautiful n’est pas accepté ici car il ne s’agit pas d’un parc national.

MG 1477 6 5

MG 1597 6 5

MG 1619 8 7

MG 1622 1 0

MG 1658 7 6

IMG 1502

IMG 1588

Noël à Monument Valley

IMG 1612

IMG 1542

IMG 1556

IMG 0571 2

Conseils photo

  • Utilisez un trépied
  • Bracketez (3, 5 ou 7 clichés)
  • PAS DE FLASH car vous perdrez la texture des parois
  • Apportez une lentille grand angle
  • Prévoyez être dans le canyon à midi

Antilope Canyon

La réputation de ce canyon n’est plus à faire. Les deux sections du canyon (Lower et Upper) ont en effet été photographiées des millions de fois. Je crois que tous les photographes rêvent un jour de capturer ces formes de grès patiemment ciselées par les passages répétés de l’eau qui s’engouffre périodiquement dans le slot canyon. Pour apprécier la beauté du canyon il faut y descendre car vu du dessus il ne paie pas de mine comme en témoigne cette photo. La fente fait entre 1 à 2 mètres de large. Mais c’est suffisant pour que la lumière de midi inonde le canyon. Encore faut-il qu’elle soit au rendez-vous. Nous avons dû attendre pendant deux jours que les nuages daignent s’éloigner et que le faible soleil de décembre se montre la binette avant de visiter le Lower Canyon.

MG 2075 4 3

IMG 1802

Heureusement, il n’y avait pas beaucoup de touristes et pendant une bonne partie des trois heures de visite, j’étais seule avec mon guide navajo qui avait apporté sa flûte à bec. Le son de la flûte se répercutait sur les parois rocheuses. J’avais l’impression d’être dans une cathédrale naturelle. Ô bonheur! 🙂

Même si la lumière n’est pas très forte, on peut rapporter quelques beaux clichés moyennant l’utilisation d’un trépied. Évidemment, si vous aller visiter Antelope Canyon durant l’été, vous aurez assurément quelques personnes dans votre viseur. Upper Canyon est la partie la plus visitée et la plus facile d’accès. Pour visiter Lower Canyon, il faut descendre et monter des escaliers assez abrupts, enjamber parfois les parois, et marcher dans un sentier à peine plus large que notre pied. Mais quel spectacle!

Si un jour vous visitez Antelope Canyon, prenez le temps d’écouter le vent qui caresse les courbes voluptueuses des parois.

MG 1737 6 5

Antelope: Lower Canyon

MG 1758 7 6

Antelope: Lower Canyon

MG 1777 6 5

Antelope: Lower Canyon

MG 1792 91 89 88 86 85 84 2

Antelope: Lower Canyon

MG 1801 800 798 797 795 794 793 68 92

Antelope: Lower Canyon

MG 1929 8 7

Antelope: Lower Canyon

MG 2037 6 4 3 2

Antelope: Lower Canyon

Sources:

COLLECTIF. Arizona, New Mexico & Grand Canyon Trips, Lonely Planet, 2009.

DUTTON, Bertha P. American Indians of the Southwest, University of New Mexico Press, 1983.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top