Floride: côte ouest (deuxième partie)

22 février au 28 mars 2015

Edison & Ford Winter Estates

C’est en 1885 que Thomas Edison visite la Floride pour la première fois. Enchanté par les lieux, il décide d’acheter un lopin de terre et d’y construire sa résidence secondaire. Jusqu’à sa mort, en 1931, Edison vient passer l’hiver ici, à Fort Myers. En 1916, Henry Ford, un bon ami d’Edison, achète la propriété contigüe.

Les jardins qui entourent les deux propriétés comptent pas moins d’un millier d’espèces végétales différentes provenant des quatre coins du monde. Durant la Première Guerre Mondiale, Edison s’inquiète de la dépendance des États-Unis à l’égard d’autres pays pour son approvisionnement en caoutchouc. Pour obvier à cette dépendance, il forme un partenariat avec Harvey Firestone et Henry Ford afin de trouver une plante produisant une grande quantité de latex, adaptée au climat des États-Unis, et à croissance rapide. À cette fin, il fait construire un laboratoire de recherche sur la propriété même. Après avoir testé plus de 17 000 plantes différentes, il découvre que la verge d’or (Solidago) peut produire une grande quantité de latex. Et c’est ce même latex, transformé en caoutchouc, qui aura servi à la fabrication des pneus du Model T que Ford offrit à Edison. 😮

Cinq ans après la mort d’Edison, l’activité de recherche fut transférée au Département d’Agriculture des États-Unis.

IMG_0698_7_6

Magnifique spécimen de Cycas (Gymnospermes)

Magnifiques spécimens de Cycas (Gymnospermes)

Figuier des banians

Figuier des banians

IMG_0666

IMG_0679

IMG_0702

Shamrock Park

Dans la ville de Venice, le petit parc de Shamrock offre un habitat de broussailles idéal pour le geai à gorge blanche, seul oiseau endémique de la Floride. Cet oiseau fait l’objet d’études car le nombre d’individus diminue constamment. Il n’en resterait que 8000 en Floride. Leur fragile habitat disparaît, entre autres, par sa transformation en lots d’habitations.

IMG_9860

Geai à gorge blanche

IMG_9920

IMG_9929

Oponce de l’est

Myakka River State Park

IMG_5946

Gasteracantha cancriformis

C’est le plus grand parc d’État de la Floride. Plusieurs sentiers l’ouvrent à l’exploration. Il est toutefois préférable de le visiter durant l’hiver ou au début du printemps, lorsque le sol est plus sec. Nous sommes allés faire un tour du côté de la piste Deep Hole où les paysages sont diversifiés, à la rencontre des alligators.

IMG_5943

IMG_5961-2

IMG_5985_4-2_3

Piste Deep Hole, Myakka River State Park, Floride

 

IMG_6002

Fin de la saison sèche

Arrivés au bout de la piste, nous nous approchons du bord du lac et constatons la présence de nombreux trous alignés. Comme c’est curieux! Les alligators ne sont pas responsables de la présence de ces trous. Il s’agit plutôt de nids de tilapias, des poissons d’eau douce ou d’eau saumâtre. Durant l’été, cet endroit est inondé et c’est à ce moment que les poissons viennent y frayer.

IMG_5977

Nids de tilapia

Sur les rives du lac, plusieurs alligators se prélassent.

IMG_5969_8_7-2_edit

Après notre randonnée, nous louons un canot et partons explorer le lac Myakka. Les alligators sont parfois effrayés par l’arrivée de notre embarcation. Il est assez étonnant de voir avec quelle rapidité ces animaux alanguis sur les rives se jettent à l’eau.

IMG_5646-3

IMG_5615

Le soleil couchant baigne de ses rayons les spatules rosées dans le lac Myakka.

Spatules rosées

Spatules rosées

IMG_5866_5_4-2-86

Viréo aux yeux blancs

Viréo aux yeux blancs

IMG_5721

Tantale d’Amérique

Musée Salvador Dalí

Situé à Saint-Pétersbourg, ce musée à l’architecture folle (dans le plus pur esprit Dalí) présente la plus importante collection du peintre catalan à l’extérieur de l’Espagne. On doit la collection du musée Salvador Dali au couple Eleonor et Reynolds Morse. Ces mécènes avaient débuté, dès après leur mariage, leur collection de peintures et de sculptures de Dalí. Ils étaient même devenus amis intimes de l’artiste et de sa femme et muse, Gala.

IMG_6077

IMG_6068

IMG_6051

IMG_6057_6_5

IMG_6065

Trois jeunes femmes surréalistes tenant dans leurs bras les peaux d’un orchestre

Plage enchantée avec trois grâces fluides

IMG_6072

Weeki Wachee

La « ville » de Weeki Wachee compte 12 habitants, incluant des sirènes. Eh! Oui. Vous avez bien lu. En réalité, la ville est presque entièrement occupée par le parc d’État Weeki Wachee Springs où l’on peut assister, trois fois par jour, à un spectacle de sirènes, et ce, depuis 1947. Un théâtre subaquatique dévoile les prouesses des nageuses accompagnées quelques fois par des tortues et des poissons. Le spectacle se déroule dans un grand bassin naturel où se trouve la source de la rivière Weeki Wachee. Outre le spectacle, on peut également voguer sur la rivière ou assister à une présentation donnée par un naturaliste du parc.

IMG_6139

IMG_6113

IMG_6153

IMG_6225-2

IMG_6134-2

IMG_6107-2

 

IMG_6180-2

Rivière Weeki Wachee

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top