Alaska: nord de Anchorage

À voir!

  • Parc national Denali
  • Alaska Museum of the North à Fairbanks
  • Chicken

Juillet 2015

Parc national Denali

Nous quittons la péninsule de Kenai et remontons vers le nord pour nous rendre au parc national Denali. Nous ne pouvons circuler librement en voiture dans le parc. La route est réservée aux autobus du parc. Plusieurs excursions sont offertes. On peut camper dans le parc. Certains terrains sont réservés uniquement aux tentes. Trois terrains de camping (Riley Creek, Savage River et Teklanika River) accueillent les tentes et les véhicules récréatifs. Malheureusement, il n’y a aucun site disponible lors de notre passage. 🙁

Nous réservons deux places pour la balade en autobus. Heureusement, nous croisons quelques caribous et un grizzli.

Et parfois, on croise de drôles d’hybrides 😉

C’est dans ce parc que se trouve la plus haute montagne d’Amérique du Nord. Le mont McKinley, aujourd’hui rebaptisé mont Denali, s’élève à plus de 6 000 mètres de haut. Les nuages sont bas et nous ne voyons pas très bien le sommet de la montagne. Tout de même, le décor est impressionnant.

Fairbanks

Nous ne sommes pas demeurés longtemps à Fairbanks, car la fumée des feux de forêts était si dense que nous avions de la difficulté à respirer. Nous avons tout juste eu le temps de visiter le Alaska Museum of the North situé dans les locaux de l’Université de l’Alaska.

Nous y apprenons que les kayaks sont construits différemment en fonction du comportement des animaux chassés et du lieu de leur fabrication.

Kayak en peaux de phoque

Vêtement de kayakiste réalisé par l’assemblage de vessies de phoque

Chicken

La légende raconte que les orpailleurs qui travaillaient ici voulait nommer l’endroit Ptarmigan, du nom de l’oiseau (lagopède en français), mais que, ne sachant trop comment écrire le nom, et l’oiseau ressemblant à une poule, ils auraient finalement opté pour le nom de Chicken. Aujourd’hui, Chicken est un hameau qui s’enorgueille de ce nom peu commun. Près de l’emblématique poulet géant posé sur un monticule à l’entrée du hameau, une série d’écriteaux alignent des noms de villes rappelant le poulet ou une de ses parties anatomiques.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top